questionnaire

Date

“Pour savoir, il faut demander” : Fausse bonne idée ou recette magique ?

« Un questionnaire en ligne avant une rétrospective en équipe (tendue !) c’est ouvrir le bureau des plaintes et ressortir avec plus de problèmes que de solutions ! »

Vu sous cet angle, ça ne donne pas franchement envie… mais si je te disais que le secret d’un questionnaire réussi réside, en partie, dans la manière de le concevoir ?

Voici donc quelques tips pour formuler des questionnaires différents !

Je prends l’opportunité d’une thématique que j’adresse régulièrement en entreprise dans les ateliers en équipe.

« Faut-il adresser un questionnaire en amont ou pas? »

Quelques arguments « contre » :

  • Pour les participants : C’est un email (et une action) de plus ! L’effet « perte de temps » qui peut être ressenti par les participants d’autant plus dans le cas d’environnements tendus où la charge de travail est un facteur important. Ce n’est pas vraiment ce qui va renforcer leur enthousiasme à sacrifier prochainement une journée de productivité pour un atelier collaboratif avec leurs collègues.
  • Pour toi ou l’équipe d’organisation: Il faut le créer, l’envoyer, travailler un email d’accompagnement, une mise en contexte, il va falloir certainement relancer… Plus le temps à passer pour extraire, analyser et intégrer les réponses ! (Il est évident qu’on ne va pas poser des questions pour ne pas utiliser les réponses…)

Il y a cependant certains arguments « pour » qui m’ont encouragé à le faire.

Un questionnaire permet de contrebalancer des difficultés de communication, ce qui est souvent le cas dans une équipe tendue…

Au delà des tensions que le questionnaire n’a pas vocation à résoudre (en ligne) et qui vraisemblablement doivent se ressentir dans la communication de l’équipe. Il peut y avoir dans le groupe un déséquilibre de voix avec des personnes « bavardes » qui occupent tout l’espace de communication et certainement d’autres silencieuses ou résignées qui n’osent pas s’exprimer.

  • Ton questionnaire peut être un véritable cadeau : un espace offert d’introspection, de réflexion personnelle et d’expression. 
  • Chacun pourra choisir le volume de détail amené dans les réponses et le temps consacré. 
  • Il est intéressant d’utiliser le questionnaire pour poser une séquence de questions ouvertes.
  • Tu peux construire un entonnoir de questions pour commencer à embarquer ton participant dans l’atmosphère collaborative et appréciative de ton atelier.
  • L’approche narrative et l’Appreciative Inquiry sont des sources d’inspirations puissantes pour formuler des séquences de questions impactantes.
 

Transformer ses questions, sans mettre sous silence la frustration, ouvrir la place à autre chose.

questionnaire

Je te partage des questions issues d’un questionnaire adressés à une équipe (tendue !) en amont d’un atelier.

Il n’y a pas de questions magiques. Les belles et puissantes questions sont les questions intentionnelles.

Note: Dans ce questionnaire tous les champs de réponse étaient des champs libres type « paragraphe »

Le questionnaire était mis en perspective de l’atelier à venir, accompagné d’un email envoyé par les facilitateurs avec garantie de confidentialité sur les partages et une invitation à s’exprimer longuement, brièvement ou pas du tout ! En fonction de ce qui était juste pour chacun.

Sens-toi libre de réutiliser ces questions, de t’en inspirer et d’en créer d’autres qui te correspondent mieux.

L’important, l’essentiel est l’intention que pose ta question.

Les réponses au questionnaire ont été magiques et l’atelier a été magique ! 

Dans l’atelier qui a suivi les participants ont pu :

  • Prendre le temps de dresser un bilan de la situation, du chemin parcouru.
  • Revenir sur les moments joyeux, les plus difficiles.
  • Partager les émotions ressenties. Les fiertés et les frustrations.
  • Partager les apprentissages individuels et collectifs qu’ils souhaitaient retenir.
  • Imaginer le futur qu’ils souhaitaient vivre ensemble.
  • Se mettre d’accord sur les actions et « Premiers Petits Pas Possibles » (PPPP) à mettre en oeuvre tout de suite…
 

Célébrer le parcours et observer les apprentissages pour se développer et transformer les expériences (agréables ou désagréables) en ressources.

Ça fonctionne en équipe, ça fonctionne en solo.

Découvre mon atelier de Noel pour une retrospective et une célébration dé-ten-due… (voire en pull de Noel !) 🎄

Si Noël est passé et que tu es créatif tu devrais pouvoir transformer la thématique en Pâques ou Halloween… et si tu le fais stp n’oublie pas de me le partager! 

Partage-moi tes retours et tes idées en commentaires ! 

Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *